qui suis-je

J’ai appris beaucoup sur moi par les autres. J’ai occupé différents postes dans différentes entreprises, travaillé avec des collègues et clients de pays différents, et me suis rendu compte que dans chaque organisation les règles paraissaient indiscutables pour chacun, que cela ne pouvait exister autrement, alors que c’était juste un confort d’y croire, et qu’il y a toujours une possibilité de faire autrement. Chaque organisation impose son cadre, que ce soit une entreprise, une famille, une association, un groupe.

Je me suis intéressé à qui j’étais quand j’ai divorcé. À cette période je me suis senti complètement désorienté, j’ai eu besoin de trouver du sens, de trouver mon sens. A travers les rencontre avec différentes  personnes, inspirantes, confrontantes, ouvertes, j’ai mis le doigt sur ma douance, hypersensibilité, haut-potentiel, zébre, les mots ne manquent pas, lequel me correspond, je ne l’ai pas trouvé. À partir de ce jour j’ai commencé à comprendre que les difficultés que j’éprouvais avaient une origine, que je n’étais pas hors des clous mais juste différent. Cela m’a ouvert la porte sur un nouveau regard vers le monde. L’humain est riche de ses émotions, mais un mode d’emploi est nécessaire quand une grande sensibilité fait sur-réagir aux événements jusqu’à devoir s’en couper pour accepter.

J’ai deux enfants haut-potentiels eux aussi, que j’ai en garde alternée depuis leur 3 et 5 ans. Le chemin que j’ai fait vers moi m’a permis de mieux prendre en compte qui ils sont, de les respecter dans leurs personnalités différentes et d’être soutient pour eux et pas directif ou intransigeant. L’image du tandem est géniale pour positionner mon rôle, je suis derrière, les aide à avoir de la force, mais ce sont eux qui choisissent leurs chemins.

formation

COMMUNICATION NON VIOLENTE

J’ai suivi cette formation en 2015. Elle a été l’une des plus confrontante que j’ai vécu. Je suis devenu responsable de mes mots mais aussi de ma façon de recevoir les messages émis vers moi. Marshall Rosenberg, l’initiateur de cette méthode de compréhension de la communication a posé un processus qui comprend l’observation sans jugement de ce qui est, le sentiment que cela peut éveiller, le besoin que cela révèle et la demande si le terrain est propice.

Coaching SYSTEMIQUE

En 2016, je me suis formé aux fondamentaux du coaching systémique. Le rôle d’un coach est d’être un observateur participatif de son client. Ainsi, il doit accompagner le client sur son chemin, en réflexions. Grâce aux différents schémas qui se dessinent au travers de l’accompagnement, des échanges, le coach créé propose des prises de consciences et accompagne son client pour découvrir et créer de nouveaux processus.

GESTION dES CONFLITS

Le conflit est anxiogène, nous le fuyons, fermons les yeux, le mettons sous le tapis en se disant que nous allons vite oublier. Mais il peut aussi être considéré comme un cadeau, l’occasion d’apprendre sur soi et sur les autres et de prendre conscience que l’on peut faire autrement. Le système restauratif, établi par un groupe, permet de définir les règles en cas de conflits plutôt que de laisser de côté la situation. C’est un processus responsable. Il peut être complété par un cercle restauratif dans le cas où les deux parties en conflits ne peuvent plus se parler.

CERTIFICATION

Je suis en cours de certification ICF (ACC), organisation internationale de coach. L’inscription et la certification implique le respect d’un code de déontologie prouvant le professionnalisme de ma démarche de coach. Je suis membre de l’AFEP, et membre de Déclic CNV & Education.

formation

schéma

inspirations lectures